Geraldine Selva - Hypnose, Amincissement Lyon

06 07 42 26 86
12 Place Puvis de Chavannes, 69006 Lyon

Geraldine Selva - Hypnose, Amincissement Lyon

06 07 42 26 86
12 Place Puvis de Chavannes, 69006 Lyon

Prise de conscience

Trop d’aliments disponibles, trop de variétés, trop de distractions diverses, trop d’émotions, trop d’individualisme, trop d’images, trop de comparaisons. Manque de motivation, manque d’activité, manque de chaleur humaine, manque d’amour, de tendresse, d’attention, manque de liberté, manque de temps.

Comprendre les mécanismes du comportement alimentaire permet de manger mieux.

C’est le cerveau qui en est l’opérateur mais pas seulement.

Les changements de ces dernières décennies ont contribué à un déséquilibre énergétique, les apports nutritifs sont supérieurs aux dépenses et créent un stockage sous forme de graisse pouvant aller jusqu’à l’obésité. Ce qui entraîne un contrôle  conscient sur l’alimentation. Les étapes de notre comportement alimentaire Phase physioloque appelée prandiale contrôlée par le cerveau et l’hypothalamus. Le signal de faim indique un manque de glucose et nous incite à prendre un repas. Les mécanismes surtout sensoriels se mettent petit à petit en place pour interrompre le repas par le rassasiement. Le rassasiement est sujet à un apprentissage, ainsi il nous protége de la surconsommation. Vient ensuite la phase postprandiale qui nous amène à la satiété avec aucune envie de manger pendant une période variable selon les uns et les autres en attendant le prochain signal de faim.

Les 3 afférences cruciales pour le comportement alimentaire sont la ghréline (hormone sécrétée parl’estomac), l’insuline (sécrétée par le pancreas) et la pleptine (tissu adipeux où est stocké la graisse, toutes 3 contribuent à la satiété et elles agissent sur la partie inférieure de l’hypothalamus appelé le noyau arqué* considéré comme un péage cérébral. Elles empruntent 2 voies : une endocrinale et une neuronale dont cette dernière permet de relier les 2 sens des organes des intestins et du cerveau par le nerf vague*.

Le rôle du noyau arqué* dans la prise alimentaire, comme on l’a déjà dit auparavant l‘hypothalamus qui contrôle la prise alimentaire. Dans le noyau arqué il y a 2 polarités :

  1. les neurones dits orexiques stimulant la prise alimentaire, ils sont activés par la ghréline et inhibés par le glucose, le leptine et l’insuline. Le glucose est la source d’ énergie de toutes les cellules, il est présent dans le sang et les tissus dont l’hypothalamus. L’estomac sécrète le ghréline en quantité beaucoup plus élévée qu’il est vide et le tissu adipeux produit plus de leptine quand les réserves de graisse augmentent et le pancréas libère l’insuline quand la concentration de glucose s’accroit.
  2. les neurones dits anorexiques qui diminuent la prise alimentaire, ils sont alors activés par le glucose, la leptine et l’insuline. Et pour finir le nerf vague* reliant l’estomac au cerveau au tronc cérébral, puis au noyau arqué* module la prise alimentaire

*Nerf vague : encore appelé nerf pneumogastrique est un long nerf pair situé de chaque côté du corps, du cerveau à ‘abdomen. Il est relié à de nombreux organes et muscles appartenant au système respiratoire, cardiaque et digestif

*Noyau arqué :  est un noyau hypothamique qui joue un rôle important dans de nombreuses fonctions physiologiques, comme le contrôle de la prise alimentaire

Articles du magazine l' EXPRESS

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Annuaire Thérapeutes

Connexion